Connectez-vous S'inscrire



Optimiser ses médias pour le montage


Rédigé le Mercredi 26 Septembre 2012 à 11:06 | Lu 4899 fois | 0 commentaire(s)

Optimiser ses médias pour le montage
La qualité de nos montages dépend de nombreux facteurs. Pendant le tournage avec la lumière, la composition du cadre, pendant le montage avec nos raccords et nos finitions. Mais qu'en est-il du format de nos rushes. Savez vous que le H264 est un format à éviter à la post-production? Connaissez vous le meilleur format pour travailler avec des couches alpha? Les réponses dans ce dossier.

Les différents types de caméras

Pour comprendre ce qui se passe nous allons voir les spécificités de quelques modèles de caméras / DSLRs :

  • Canon C-300 : MXF en 4.2.2 8bits 50Mbps. Pour rappel le MXF est un format MPEG 2 Long GOP.
  • Sony PMW-F3L : XDCAM en 4.2.0 35 Mbps.
  • Canon 5D mark II : H264 en 4.2.0 45Mbps
  • Panasonic GH2 : AVCHD en 4.2.0 24Mbps
  • Canon 5D mark III : H264 en 4.2.0 non spécifié mais soit en intra ou inter frame.....
 
Comme on peut le voir, tous les caméscopes du marché peuvent avoir des formats d’enregistrement différents que ce soit du H264, AVCHD (proche du H264) ou encore MXF ou XDCAM. Tous ces formats permettent d'enregistrer des vidéos sur des cartes SD sinon on devrait avoir des K7 ou des disques durs volumineux avec des prix excessifs pour le consommateur.

Un autre point important sur l'enregistrement vidéo est le débit. Plus il est élevé plus vous aurez des images avec une meilleure définition (ceci est en rapport aux nombres d'informations enregistrées). Mais l'inconvénient est d'avoir des fichiers plus lourds pour le stockage.

Le dernier point primordial est le type d'encodage : intra ou inter-images. Sur le Canon 5D mark III nous avons la possibilité de travailler en intra-images. Ce qui signifie qu'il n'y a pas de GOP comme sur le reste des DSLRs présentés plus haut. Cet avantage est un réel progrès donc une plus grande souplesse pour le montage et dans ce cas il ne sera pas nécéssaire de transcoder vos rushes en Proress 422.
Le Canon 5D mark III qui propose 2 format intra ou inter frame.
Le Canon 5D mark III qui propose 2 format intra ou inter frame.

Intra ou Inter-images ?

La vidéo HD demande beaucoup plus de données que la vidéo SD. En haute définition on peut avoir jusqu'à 6 fois plus d'informations. Pour pouvoir comprimer toutes ces informations, on utilise alors un encodage du signal qui peut être de 2 formes : intra-image ou inter-image.

Le codage intra utilise une compression spatiale, au sein d'une même image, les zones de couleur et de textures similaires seront codées avec moins de bits que l'original. On réduit ainsi le débit de données tout en limitant les pertes visibles. C'est le même type de compression que le JPEG pour les images fixes. Les images créées sont autonomes les unes des autres et on les appelle des images I (pour intra-image).

Le codage inter-image, lui utilise aussi en plus une compression temporelle. Il stocke uniquement ce qui change d'une image à l'autre, ce qui réduit encore plus le débit des données.

La vidéo est stockée selon 3 types d'images : une image I autonome qui contient l'image complète, puis des images P et des images B qui stockent les changements consécutifs appliqués à une image. En réunissant les images I, P et B vous obtenez le GOP (Group of picture). En général sur des formats HDV ou XDCAM HD on aura des GOP de 6 ou 12 images avec des débits de 18 à 25 Mbps.
Source Panasonic
Source Panasonic

Comme nous le démontre le schéma ci-dessus, il est important de devoir travailler avec une compression intra-Image ou full frame. C'est pour ces raisons que Avid a développé son format DnXHd pour le système Media Composer, et Apple le format Proress 422 pour FCPX.

Ces encodages vous donneront la souplesse dans le montage en simplifiant les opérations de votre processeur.  On comprend maintenant que lorsque vous faites un cut sur une image long GOP, vous n'allez pas forcément couper sur une image complète "I". Donc l'ordinateur devra reconstituer le GOP qui a été détruit. Pour réaliser cette opération, il devra rechercher les images pleines d'avant et d’après pour le reconstituer. Documents de Panasonic sur l'encodage AVC-INTRA.

Et lorsque vous étalonnez, le problématique sera pire, car là le logiciel devra interpréter les coupes de montage et en plus les modifications de couleur. Ceci engendrera d'importantes erreurs d'interprétation de pixels. 

Les formats Proress

Lorsque l'on travaille sous Final Cut Pro X, Avid ou encore Première Pro, on peut choisir d'encoder ses images dans un format full frame pour permettre d'alléger de façon significative notre processeur : le Prores.

Il existe 4 types de format Proress :

Prores 444 : ce format spécialement dédié pour la haute définition ou le cinéma numérique est légèrement compressé et supporte les couches alpha (seulement lui dans la famille) pour les trucages ou autres effets numériques. Il possède un débit très élevé qui peut être de 330 Mbps pour un format de 1920x1080 à 60i. Il peut aller jusqu’à 10 bits par canal et avec un échantillonnage chromatique 4.4.4 (parfait pour les trucages ou les chroma key).

Prores 422 HQ : même format que le Proress 422 mais avec une bande passante plus grande donc un espace de stockage plus grand aussi. Il prend en charge le débit variable de 145 à 220 Mbps.

Prores 422 : Il convient parfaitement pour les vidéos HD version standard, il encode en 10 bits et à un débit variable de 35 à 50Mbps. Son débit de données est 66% inférieur eu Prores HQ donc il prendra beaucoup moins de place sur vos disques dur pour une qualité acceptable en diffusion.

Prores LT : Il possède un encodage moins élevé que le Proress 422. Il permet de faire des montages Off Line sur n'importe quelle machine.

Prores Proxy : format très compressé à utiliser seulement pour les montages offline, ne pas oublier de relinker les médias par la suite pour effectuer un export.

Travailler sous FCPX

Vous avez tourné vos images en H264 ou AVCHD, lorsque vous importez vos rushes dans le logiciel de montage FCPX, vous avez plusieurs options qui s'offrent à vous.
  • Soit vous travaillez en natif (c'est votre choix).
  • Soit vous transcodez vos médias à l'aide des options d'importation. Dans les préférences du logiciel vous pourrez spécifier si vous voulez encoder en Optimisé qui correspond au Prores 422 et/ou en Proxy.
Préférences d'importation de Final Cut Pro X
Préférences d'importation de Final Cut Pro X

Ces options sont importantes suivant votre configuration matériel. Les rendus s'effectuant en tâche de fond, vous devrez patienter que l'encodage soit fini pour profiter du format Prores pour la lecture. Les rushes d'origines sont conservés soit sur votre disque dur soit dans le dossier Originaux du dossier Events.

Remarque :
Certains formats ne peuvent pas être encodés en Prores car Apple considère que les ordinateurs peuvent les lire en temps réel. Il s'agit des format suivants : HDV, DV, DVCPRO HD et le XCDCAM HD, EX et HD422. Pour ces formats l'option "Créer des médias optimisés" est grisée. Voir document Apple.

Une fois les rendus finis, suivant vos préférences, vous travaillerez soit en Optimisé soit en Proxy :
Réglages des préférences de lecture du logiciel.
Réglages des préférences de lecture du logiciel.

Le Proxy est impératif sur des montages multi-caméras pour accéder à une lecture fluide. Sinon vous pouvez travailler en Proxy, poser vos textes et effets, et au final avant l'export n'oubliez pas de remettre vos Préférences de lecture sur "Optimisé"


L'exportation de votre montage

Dans la Bibliothèque des Projets, validez votre disque dur puis créez en un nouveau, et choisissez le format de rendu.
Optimiser ses médias pour le montage

Le Prores 444 sera utilisé pour ceux qui travaillent en graphisme et qui utilisent les couches alpha. Le Prores HQ lui sera dédié au format des caméras professionnelles ou ceux qui veulent un format de haute qualité mais attention ça prend plus de place sur les disques. Et enfin le Prores 422 qui est le format de rendu a utiliser lorsque l'on travaille avec des rushes issus des DSLRs ou caméscopes qui enregistrent en AVCHD (la qualité est largement suffisante).

Une fois le montage fini, on va "Partager" ou exporter notre séquence. Là encore on a le choix des formats :
Les options d'exportation sous FCPX.
Les options d'exportation sous FCPX.

Comme précédemment on choisira le format adapté à notre diffusion. Dans mon cas j'exporte toujours dans le même format que ma séquence, donc Proress 422 ou 444 si j'utilise des couches Alpha. Par la suite je crée un deuxième fichier H264 pour des utilisations sur Vimeo, Youtube ou de stockage pour visionnage ultérieur.

Conclusion

L'utilisation du H264 est considérée comme des formats temps réel par Apple au même titre que le HDV. Mais n'oubliez pas que ce sont des format à GOP long. Lorsque vous montez sur chaque raccord vous cassez le GOP. et le logiciel doit recosntituer le signal. Si en plus vous rajoutez des effets ou étalonnage, vous engendrez des risques supplémentaires d'erreurs d'encodage.

Le résumé des manipulations est le suivant :
  • Digitalisation des médias dans l'ordinateur.
  • Choix des encodages par le logiciel pour soulager l'ordinateur.
  • Création de la séquence avec les réglages voulus.
  • Choix des préférences de lecture.
  • Montage du film.
  • Revenir en Optimisé pour l'exportation.
  • Choix du format de l'exportation.
Des suggestions, des remarques ou des questions n'hésitez pas à aller dans le Forum, votre compte Premium fait de vous des utilisateurs privilégiés.
Demandez votre tutoriel sur telle ou telle spécificité du logiciel j'essaierai de le faire rapidement.

Frédéric Robin

Notez



Nouveau commentaire :


Vous avez aimé cet article, offrez nous un café :



.



















Inscription à la newsletter




Brèves
05/07/2019 09:35

Créer des palettes de couleurs sous Mac

Frédéric Robin
22/02/2019 11:21

Syrp Genie II : nouvel outil de motion control

Frédéric Robin
16/03/2015 19:34

FCPX : Archiver son projet correctement...

Frédéric Robin
28/02/2015 10:21

Audacity et Oceaudio : 2 éditeurs audio gratuits.

Frédéric Robin

FCPX / Motion 5 : template "Titre habillage TF1 le JT de 20 heures".

FCPX / Motion 5 : template
Pour ceux qui veulent recréer le journal de 20h de TF1, voici un template qui leur simplifiera la tâche avec ce modèle entièrement créé sous Motion 5 et publié pour FCPX....